Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin
  • : Le Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin, basé à Osny (95), rassemble des collectionneurs de voitures anciennes des alentours de l'agglomération de Cergy Pontoise.
  • Contact

  • cca.prv
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
">

Compteurs

Les Rendez-vous mensuels

Pour Etre Informé Dès la parution d'un nouvel article , Inscrivez-vous à la newsletter en saisissant Votre e-mail. C'est pratique et gratuit.  


Notre Prochain rendez-vous mensuel au château de Grouchy à Osny sera pour l'année 2021

Mais les mois passent et nous sommes désolés de ne pouvoir se retrouver devant le château 

Une date sera confirmée sur le blog quand la covid 19 nous le permettra

bientôt

 

Voir tous les albums de photos


 

Agenda 2021

En raison de la situation actuelle avec la Covid 19

La Mairie d'Osny confirme la fermeture du parc de Grouchy pour les mois de   Mars , Avril et  Mai 2021

Nous sommes dans l'impossibilité de communiquer un agenda pour 2021

Dès que nous aurons des informations nous vous communiquerons nos divers projets

On espère bientot

Merci 

 

 

10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 06:00
  SAMEDI 13 OCTOBRE 2007
2ème PARTIE

Après ce moment très convivial, nous allons découvrir les richesses de « Bruxelles-ville ».
En effet, Bruxelles, créée en 1830, compte 19 communes sur son ensemble mais la ville n’en compte que 7 qui sont appelées quartiers ou îlots qui s’autogèrent et où Wallons et Flamands cohabitent, les uns parlant français et les autres néerlandais.
Suivons le guide….


De l’église St Nicolas à la rue des Fripiers en passant par l’Opéra et le Théâtre Royal de la Monnaie, nous marchons sur le voûtement de la rivière Senne ou Zenne qui traverse la ville.
Ce cours d’eau principal de Bruxelles, très capricieux, a fait l’objet, durant la seconde moitié du 19è siècle, d’un remblaiement ce qui provoqua des bouleversements urbanistiques : construction d’immeubles cossus et d’édifices publics (Bourse du commerce, Grandes Halles, par exemple).
Des vestiges ont été conservés sous une verrière où l’on peut imaginer les aménagements aux abords des anciennes rives : puits, fondations d’habitations.
Toujours à travers les petites rues, nous découvrons un monde original : Le théâtre de Toone qui est un théâtre de marionnettes, toujours en activité, et qui accueille un estaminet au décor vieillot mais tellement chaleureux et feutré, puis l’église Sts Michel et Gudule.
Tout en continuant notre balade, nous nous apercevons que nous sommes sur un parcours de B.D. Original, pour le moins, est de retrouver, sur certains pignons de maison, crées par les plus grands comme Hergé, les héros belges les plus attachants comme Spirou, Marsupilami, Gaston Lagaffe, Lucky Luke et bien sûr Tintin-Milou et le Capitaine Haddock, rue de l’Etuve.

Nos pas nous dirigent dans le quartier St Jacques vers l’incontournable Manneken-Pis, tout nu ce jour là et assailli par une foule de touristes.
Tout en poursuivant la rue de l’Etuve et avant de pénétrer sur la Grand Place, nous remarquons un gisant qui n’est autre que Everard’T Serclaes qui délivra la ville des troupes du Comte de Flandre en 1356. Cette superbe statue en bronze, encadrée d’une plaque inspirée de la Renaissance italienne, est patinée par les mains des visiteurs qui la touchent. La légende dit que « toute jeune fille qui en caresse le bras trouvera un mari dans l’année » Un porte bonheur en quelque sorte !
A présent, nous voici au cœur de l’Îlot Sacré, crée en 1960 afin de protéger cette Grand Place de l’urbanisme.
On y rénove les façades dans les styles 17è et 18è siècle et on lui redonne tout son art de vivre.
Mondialement renommée pour sa richesse, elle est bordée par les maisons des corporations : graissiers, ébénistes, archers, bateliers, merciers, brasseurs, etc., l’Hôtel de Ville, partiellement détruit par un bombardement en 1695 et la Maison du Roi. C’est une merveille d’architecture, de sculptures en dentelle. Les édifices sont construits en pierre bleue locale ressemblant à du granit.
Depuis 1998, cette place a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En empruntant la rue du Beurre, nous nous dirigeons maintenant vers les galeries qui sont des passages sous-verrières rappelant nos passages parisiens : du Havre, Caumartin ou Vivienne.
La galerie du Roi et celle de la Reine sont en prolongement l’une de l’autre, séparées par une placette : bars à bière, boutiques de luxe, antiquaires, chocolatiers sont le rendez-vous des coquettes et des gourmands.

(à suivre…)

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements