Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin
  • : Le Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin, basé à Osny (95), rassemble des collectionneurs de voitures anciennes des alentours de l'agglomération de Cergy Pontoise.
  • Contact

  • cca.prv
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
">

Compteurs

Les Rendez-vous mensuels

Pour Etre Informé Dès la parution d'un nouvel article , Inscrivez-vous à la newsletter en saisissant Votre e-mail. C'est pratique et gratuit.  


Nos Prochain rendez-vous mensuel au château de Grouchy à Osny 

dimanche 4 Juillet 2021

 

 

 

Voir tous les albums de photos


 

Agenda 2021

En raison de la sortie de crise sanitaire momentanée

 

Pour le moment la Mairie d'Osny  autorise l'exposition

Des voitures du club du chevron

devant le château de Grouchy pour le 4 Juillet et 1er Aout 2021

Tout en respectant les gestes barrières 

Pour les autres mois nous vous tiendrons au courant via le blog

Notre nouveau contact  06 31 51 65 97

Merci 

 

 

3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 16:08

    Quand je disais que la vie était belle au Club du Chevron, ce n'est pas un vain mot!

      Encore une escapade, ce Dimanche 17 Mai, qui mérite que l'on s'y attarde!

      Cette année encore, Josette et Alain se sont complètement investis dans l'organisation de cette journée où il n'y eut aucune fausse note.

      Le temps n'était pas des plus engageants mais peu importe...les 18 véhicules étaient d'attaque pour parcourir la boucle de 110kms dans notre belle région.

      Pour nous accueillir, la commune d'Arronville nous a ouvert les portes de la salle polyvalente, qui abritait un marché artisanal, et le comité des fêtes nous a servi un petit déjeuner qui nous a réchauffés.
      Je souhaiterai mettre l'accent sur la disponibilité et la gentillesse des municipalités qui nous reçoivent, simplement pour avoir le plaisir d'admirer quelques belles autos, car à 9h du matin, les passants ne sont pas toujours au rendez-vous.

      Puis, direction Méru pour la visite du Musée de la Nacre.
      C'est au 17è siècle, que Mr de Colbert choisit Méru comme capitale des tabletiers qui fabriquent des objets de luxe (éventails-jumelles-broche-boutons-accessoires de toilette...) pour les grossistes parisiens. Les matières naturelles proviennent du bout du monde (Madagascar) tels que les huîtres perlières, les ormaux remplacés par le Troca (moins  cher), la corne, l'ivoire, l'écaille, les os de boeuf (Argentine et Etats Unis)  et le bois d'ébène noir (Gabon) pour les dominos.
      A cette époque, 15 000 personnes, dans toute la région, travaillent la matière noble: la nacre. Aujourd'hui, il ne reste qu'une quinzaine d'ouvriers spécialisés.
      En 1872, s'installe, dans un superbe bâtiment en briques (classé à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques), une boutonnerie et une scierie à os.
      Toutes les machines sont alimentées par une seule et même chaudière à vapeur qui consommait 10 stères de bois par jour.
      La fabrication des boutons comporte différentes phases de découpage et façonnage: tri des coquillages-meulage-méchage-gravage-perçage-écuretage-décapage-teinture. Chaque poste de travail est encore aujourd'hui opérationnel.
      Hélas, en 1970, l'usine a fermé et la production restreinte actuelle ne sert qu'à alimenter la boutique du Musée ou, cas exceptionnels, à assurer des commandes privées ou de l'Etat.

      Après avoir nourri l'esprit, la nourriture terrestre se faisait attendre! A quelques 10kms nous attendait "La Ferme du Roy" à Anserville. Construit dans les dépendances du château, dans un cadre de verdure, ce restaurant nous a régalés  d'un menu gastronomique, que tout un chacun a pû apprécier.

      Repus, nous reprenons notre périple, que l'on aurait pû appeler aussi "Route des châteaux", par un itinéraire campagnard, à travers champs de moutarde (chers à François...Allez savoir pourquoi?), de blé blondissant et de luzerne. De bois en vallons, le soleil a fait son apparition du côté de Labosse.

      Trois arrêts devant divers châteaux à Reilly, Le Boulleaume et St Cyr où l'instant a été immortalisé par la traditionnelle photo de famille.

      Regroupement à Marines en cette fin de journée qui s'est terminée, comme dans la chanson..."sous le soleil évidemment...".

Voir notre album

J.L

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements