Image and video hosting by TinyPic">

 Membre FFVE N° 813 

 

Club du Chevron et Anciennes

du Parc Régional du Vexin

 

                                 

 

          Mail : clubduchevron@yahoo.fr                   Blog : http://www.cca-prv.com

Présentation

  • : Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin
  • Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin
  • : Le Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin, basé à Osny (95), rassemble des collectionneurs de voitures anciennes des alentours de l'agglomération de Cergy Pontoise.
  • Contact

  • cca.prv
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
">

Compteurs

Les Rendez-vous mensuels

Pour Etre Informé Dès la parution d'un nouvel article , Inscrivez-vous à la newsletter en saisissant Votre e-mail. C'est pratique et gratuit.  


Notre Prochain rendez-vous mensuel au château de Grouchy à Osny est le Dimanche 4 Mars 2018 entre 9h et 12h30. 

 

Voir tous les albums de photos


 

Agenda 2017

22 Janvier 2017: Assemblée Générale

8 Février 2017 : Exposition à l'ESSEC

8 au 12 Février 2017 : Rétromobile

5 Mars 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

11 et 12 Mars 2017 : Salon champenois Reims

26 Mars 2017 : Exposition au Château de Méry sur Oise

2 Avril 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy 

15 et 16 Avril 2017 : Bourse de Mantes-la-Jolie

30 Avril 2017 : Journée Nationale des Véhicules d'Epoque

7 Mai 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

14 Mai 2017 : Balade découverte

21 Mai 2017 : Centenaire du Lion's Club à Grouchy de 9h30 à 13h

4 Juin 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

21 Juin 2017 : Centenaire du Lion's Club Grouchy

​Juin 2017 : Vil'Art à Conflans Annulé

1er Juillet 2017 : Longuesse fête les années folles

2 Juillet 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

30 Juillet 2017 : Traversée estivale de Paris

6 Août 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

3 Septembre 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

17 Septembre 2017 : Patrimoine : Balade à Beauvais 

24 Septembre 2017 : Motopuce à Conflans

23 et 24 Septembre 2017 : Auto Moto Rétro Rouen (à confirmer)

1er Octobre 2017 : Rassemblement Parc de Grouchy

7 et 8 Octobre 2017 : Week-end en Baie de Somme Annulé

15 Octobre 2017 : Brocante - Exposition Nesles-la-Vallée

14 et 15 Octobre 2017 : Automédon Le Bourget

2 Décembre 2017 : Téléthon

Et, de nombreux pique-niques selon météo

 

7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 16:50

Waouh! Quel week-end! Josette et Alain ont donné dans l'excellence!DSC01263       C'est sur le parking de la mairie de Corbeil-Cerf que le reDSC01267ndez-vous était donné pour 23 de nos membres et propriétaires d'anciennes, sous un soleil qui nous promettait un temps presque estival.

Hélas, la Grégoire de Christian n'a pas voulu en savoir davantage et s'est arrêtée là.

      C'est donc à 22 équipages que cette randonnée a débuté après le rituel café-croissants.

DSC01266 

 

 

 

 

 

 Direction Saint-Félix pour la visite du Musée Moulin Brosserie où nous avons découvert le barrage sur la rivière "Le Thérain", les vannes, le fonctionnement des 3 roues à aubes, l'étonnant système de poulies et courroient qui transmettent l'énergie aux machines ainsi que le fameux "Régulateur" à boules du XIXème siècle, inventé par James Watt.

 DSC01317DSC01334

       Le musée-Moulin de la Brosserie est situé entre Beauvais et Chantilly, installé dans 2 moulins dont la première construction date de 1533.

       L'un de ces moulins était un moulin à blé, l'autre un moulin à foulon.
Au XIXème siècle, une brosserie s'y est installée, d'excellente réputation, elle a exporté sa production dans le monde entier. Elle a poursuivi son activité jusqu'en 1979... 
Racheté et remis en état, le moulin est devenu un musée : le barrage en amont a été restauré ainsi que l'imposDSC01332ante roue hydraulique et son mécanisme de régulation. DSC01331 

 DSC01339DSC01328



           

       Puis, nous nous sommes retrouvés à l'intérieur de l'usine dans l'ambiance même d'un atelier des XIX et XXème siècle demeuré dans son état d'origine.

DSC01346

       Notre guide, Président de l'Association qui gère le site, a expliqué avec une grande passion les différentes étapes de la fabrication des brosses. Il fallait aux ouvriers et ouvrières un énorme savoir-faire, beaucoup de dextérité et l'intelligence de produire un travail haut de gamme dans des conditions de bruit et de poussière quasiment impensables aujourd'hui.

  DSC01345DSC01355

 

 
       
DSC01363DSC01365
         

 

DSC01370

 

 

 

 

       Après cette très intéressante visite, les estomacs criaient famine...et c'est à Ons-en-Bray, au Pré Marie, que nous nous sommes restaurés dans un cadre splendide où nos Anciennes ont rehaussé la beauté des lieux.

 

       Peu après le départ, panne...d'essence...ouf! pour la Donnet d'Eric! Petit vent de panique en rase campagne où malgré tout la bonne humeur et la formidable entraide a eu raison de la gourmande! Il faut remercier Françoise et François qui ont assuré la sécurité des véhicules à l'arrêt.DSC01392

Un passage rapide dans Gerberoy, cité des roses, qui nous a donné l'envie d'y revenir...tant ce village est romantique.

DSC01396

 

DSC01398

 

 

 

 

 

  DSC01395

DSC01400

 

 

 

 

 

 

 

 

       Les émotions passées, nous arrivons à Saint Samson la Poterie pour visiter une fabrique de carrelages fondée en 1836.

  DSC01411

 

 

  DSC01403

 

 

 

 

 

 

       A la limite de l'Oise normande et de la Picardie, ce petit village (aujourd'hui 200 habitants), situé sur une veine d'argile du Pays de Bray, a autrefois tiré sa richesse de l'exploitation de ce filon qui l'a transformé en statues, vases, céramiques réfractaires...Puis, l'après-guerre, la période de reconstruction virent ses dernières heures de gloire. L'arrêt de la ligne de chemin de fer, la perte d'intérêt pour la brique et la tuile sonnèrent le glas de ces activités. Le lent déclin se poursuivit jusqu'en 1960. Alors qu'en 1900, l'effectif était de plus de 50 personnes, il chuta progressivement pour se réduite à 3 personnes et tout s'arrêta. Cependant en 1975, il reste encore des fous pour se dire que l'âme de ce lieu n'est pas morte. C'est un pari osé qui sera tenté à partir de presque rien : une usine fantomatique mais peuplée des souvenirs de ceux qui y ont travaillé et une petite équipe soudée qui va réactiver les fours, les séchoirs et créer, au fur et à mesure de l'expérience, la gamme des produits proposés aujourd'hui. 

       Le dirigeant de cette entreprise, homme d'affaires audacieux et clairvoyant, part à la conquête de nouveaux marchés "Bio". Sa fabrique est labellisée et est devenue "Entreprise du Patrimoine Vivant" en 2009 et inscrite en 2011 à "l'Inventaire des Métiers d'Art Rares de France". Il s'attache à conserver, chaque fois que la qualité le nécessite, l'empreinte du travail manuel, car il sait qu'au fil des étapes de la fabrication, elle la seule garante du produit qu'il élabore.DSC01404

DSC01410

 

DSC01406

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Il faut dire que la qualité de la matière première est exceptionnelle : une argile rouge panachée et une argile grise.DSC01408

       Le mode de fabrication, unique en son genre, aboutira à unDSC01410 carreau non uniforme, de couleur extrêmement variable qui donnera, à la pose, le charme des réalisations d'antan et, où la tradition non mécanique est totalement respectée et 100% Française.


       Après cette visite envoûtante et qui a réveillé des envies de changement de déco, direction Gournay-en-Bray pour rejoindre le Saint-Aubin, hôtel où nous dînerons et passerons la nuit.

 

       Après un sommeil réparateur et un bon petit déjeuner, nous voici repartis sur les routes du Pays de Bray. Traversée de charmants villages fleuris pour atteindre Lyons-la-Forêt.

DSC01417  

 DSC01427 2

 

 

 

 


 

 

DSC01432DSC01428

  DSC01475      Au coeur de la plus belle hêtraie d'Europe se love ce village pittoresque au charme typiquement normand dont les maisons en colombages alternant avec des maisons anciennes en briques roses et la Halle, classée au Monument Historique, s'élèvent, majestueuses, depuis l'époque médiévale. Chaperonnés par une guide, nous pénétrons dans son histoire...Tout d'abord, l'Hôtel de Ville avec sa salle de "bailliage", tribunal du XVIIIème siècle et ses vestiges de cachots. Le couvent des Bénédictines, le couvent des Cordeliers, la maison de Maurice Ravel autant de lieux où nous avons marché dans les pas de Guillaume le Conquérant, Henri 1er Beauclerc, Philippe Auguste, Pissaro et tant d'autres. Rien d'étonnant que Lyons soit classé parmi les plus beaux Villages de France.

  DSC01452DSC01453

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01462

 

DSC01468

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Charles Beaudelaire disait : "Ici, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté".

C'est d'ailleurs, sans doute pour cela que Claude Chabrol a choisi Lyons pour le tournage de son film "Madame Bovary".

       Après cette superbe balade sous un soleil radieux, le long cortège de nos voitures s'est ébranlé dans les rues du village sous le regard réjoui de la population.DSC01495

      A présent, direction Morgny où nous déjeunerons à l'Auberge de la Forêt et où nous remercierons chaleureusement nos organisateurs.

       A la suite de ce généreux repas, nous poursuivons notre chemin à travers des routes forestières de toute beauté...DSC01508

 

 

 

 

DSC01510

 

 

 

 

 

 

 

      Pour arriver à l' Abbaye de Mortemer.

 

  DSC01535

Construite en 1134 à la demande d'Henri 1er Beauclerc, premier Duc de Normandie, Roi d'Angleterre et quatrième fils de Guillaume le Conquérant, elle tire son nom du latin " Mortum-mare " qui signifie " Mer-morte ", en raison de l'immense marécage qui inondait la région jadis. Dès sa fondation au 12ème siècle, l'Abbaye est partagée entre plusieurs mondes. L'eau bien sûr, la terre dont elle tire sa substance, la forêt qui l'enserre de sa splendeur, et enfin le ciel, auquel elle est dédiée. Le lieu fût choisi pour son calme propice au repos et à la prière. Affiliée à l'ordre Cistercien (elle fût la première en date en Normandie), elle vivait en complète autarcie grâce aux pigeons du colombier, aux lamproies, perches et tanches des viviers, au vin et au miel produit par les moines. 

Son influence et son rôle dans la région sont incontestables. Il ne reste aujourd'hui de l'église du 12ème siècle, que quelques pans. Le support du transept nord et sa rosace, le cellier et un morceau de préau.DSC01568

Au 18ème siècle, l'Abbaye souffrit d'une langueur de l'esprit et de l'âme qui, petit à petit lui fit perdre de sa substance et de sa raison d'être. En 1790, il ne subsistait plus que cinq moines. Sous la Révolution, les quatre derniers furent pourchassés et massacrés dans le cellier.

 

  DSC01539

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au centre de la propriété, nous avons visité l'actuelle bâtisse qui fut construite à la fin du 18ème siècle et qui abrite un musée. Grâce à un système audiovisuel, nous avons passé en revue les scènes de la vie des moines. Notre guide nous accompagna dans les sous- sols de l'Abbaye où nous avons pû voir les Outils, le four à pain, une cellule monacale, sans oublier la petite fontaine, détournement de la célèbre fontaine Sainte Catherine si chère aux jeunes filles désireuses de trouver un mari dans l'année...

En sortant du musée, nous avons admiré le pigeonnier du 18ème siècle à la remarquable charpente en bois de châtaignier. Il servait à nourrir les nombreux visiteurs qui étaient reçus aDSC01536utrefois à Mortemer. Le Père Abbé dirigeait l'Abbaye mais était également juge de paix. Il rendait la justice pour des petits larcins. En conséquence, il eut droit au bandeau de justice qui est encore visible aujourd'hui (pierres ressortant et qui font le tour du pigeonnier). La sentence rendue, le prisonnier était enfermé à l'intérieur pour y accomplir sa peine. 

 

 

DSC01549

 

 

 

 

Dans le fond du parc, notre visite s'est achevée par une balade à bord d'un tracto-train rustique en flânant le long des étangs où de nombreux oiseaux se reproduisent en liberté.DSC01544

Imaginez ainsi, au cœur de la forêt de Lyons, à l'écart de toute habitation, nichée dans un vallon où coule la source Fouillebroc, les ruines d'une Abbaye... Mortemer, royaume de Dieu sur terre, mais également de Satan si l'on en croit les multiples légendes qui courent à son sujet.

 

DSC01525

 

 

 

 

 

DSC01568

 

DSC01530

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      DSC01576 1

 

     

 

 

DSC01575

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      C'est à Gisors que se terminera ce périple de 2 jours où nous avons traversé une magnifique région et où le plaisir et la bonne humeur auront dominé.

 

Nous renouvelons tous nos remerciements à Josette et Alain qui ont fourni un énorme travail et qui, comme à l'accoutumée, ont fait preuve de disponibilité et de gentillesse.

 

 

DSC01387

 

L'album du Samedi 17 Mai.

L'album du Dimanche 18 Mai.

 

J.L

Partager cet article

Repost 0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements