Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin
  • : Le Club du Chevron et Anciennes du Parc Régional du Vexin, basé à Osny (95), rassemble des collectionneurs de voitures anciennes des alentours de l'agglomération de Cergy Pontoise.
  • Contact

  • cca.prv
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
  • Club Multi marques de collectionneurs de voitures anciennes, basé à Osny dans le Val d'Oise. Réunion mensuelle le 1er dimanche matin du mois entre mars et octobre inclus de 9h à 12h30 au château de Grouchy (hôtel de ville d'Osny).
">

Compteurs

Les Rendez-vous mensuels

Pour Etre Informé Dès la parution d'un nouvel article , Inscrivez-vous à la newsletter en saisissant Votre e-mail. C'est pratique et gratuit.  


Notre Prochain rendez-vous mensuel au château de Grouchy à Osny sera pour l'année 2021

Mais les mois passent et nous sommes désolés de ne pouvoir se retrouver devant le château 

Une date sera confirmée sur le blog quand la covid 19 nous le permettra

bientôt

 

Voir tous les albums de photos


 

Agenda 2021

En raison de la situation actuelle avec la Covid 19

La Mairie d'Osny confirme la fermeture du parc de Grouchy pour les mois de   Mars , Avril et  Mai 2021

Nous sommes dans l'impossibilité de communiquer un agenda pour 2021

Dès que nous aurons des informations nous vous communiquerons nos divers projets

On espère bientot

Merci 

 

 

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 14:27
      Nos membres en Nouvelle Zélande....
     La séquence est courte....Elle est fraîche et elle est du jour!


      En direct d'Auckland, Caroline Henry est entouré de supporters français affublés d'une moustache et de lunettes en bleu, blanc, rouge. Des "coqs" français prêts à soutenir leur équipe dimanche.

 

      Nous espérons qu'ils ramèneront la Coupe...!  Allez les Bleus....(blancs)!!

 

      Nous leur souhaitons une bonne fin de voyage!

 

J.L

 

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 14:04

      Cette journée du Patrimoine, le Dimanche 18 Septembre, n'en avait pas que le nom...

 

      En effet, 51 véhicules de grande qualité (Delahaye, Jaguar, Donnet, Talbot, Rosalie, B12, C6, Peugeot 201 et tant d'autres...) se sont prêtés à ce rassemblement organisé par Erika et Didier en collaboration avec la Mairie de Loconville et l'Association Loconville-Loisirs.

 

      Nous avons eu l'honneur de recevoir Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de Bahrein en France accompagné de sa charmante épouse, tous deux passionnés d'Automobile.

      Dans un autre registre, Monsieur Jacques Drivet, comédien-metteur en scène, très attaché à Molière et à Feydeau, faisait, lui aussi, parti de notre escapade.      

 

      La fraîcheur et la grisaille nous ont accueillis en cette matinée mais n'ont pas entamé le plaisir de se

retrouver LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 013 [800x600]ni la bonne humeur qui caractérise nos membres.

                                                                                

      Après un solide petit-déjeuner, road-book en mains, le long cortège a traversé la campagne picarde de Fresneaux Montchevreuil au Mesnil-Théribus où nous avons fait une première pause.

 

Le château de Beaufresne nous a ouvert ses portes.   

X4S5994 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

      Ce bâtiment date de la fin du XVIII siècle et est implanté dans un parc vallonné de 20 ha. Son jardin d'agrément est inscrit au Patrimoine. 

 

        Après avoir appartenu à la famille De Grasse, le château a été acquis par Mary Cassatt en 1893. Elle y vivra une trentaine d'années et sera enterrée dans le cimetière du village.

        Mary Cassatt, née en 1844 en Pennsylvanie, a, très jeune, le goût des Arts. Elle vient étudier en Europe à Paris mais aussi en Italie. Elle rencontre Degas, travaille avec Manet et rejoint le mouvement impressionniste.

        Peintre, célibataire, elle aborde, ce qui se révèlera le thème principal de son oeuvre : la maternité. Babyfirstcaress      

 

             300px-Mary CASSATT en 1903                                                                                              

      En 1890, elle subit un choc artistique en visitant une exposition de gravures japonaises. Elle accède à cette technique et élabore une oeuvre monumentale.

        Elle sera l'amie de Louisine Havenmayer et lui fera constituer une collection hors du commun, première collection privée aux Etats Unis.

        C'est en 1926 qu'elle s'éteint presque aveugle. 

       

        Aujourd'hui, le château de Beaufresne, légué par la famille de l'artiste,  appartient à l'association du "Moulin Vert" qui a pour but de développer des actions sociales en faveur des enfants en rupture familiale. Plusieurs formations sont offertes à ces jeunes principalement horticoles. Le centre accueille 32 adolescents, filles et garçons dans le cadre de ces conceptions et peut scolariser jusqu'à 45 élèves.

        Très impliqué dans sa mission, le Directeur de l'établissement nous a conviés à un "café-découverte" entouré de ses élèves émerveillés par nos véhicules et de Monsieur le Maire. Un diaporama de l'oeuvre de Mary Cassatt nous a été présenté ainsi que le grand projet d'avenir : En partenariat avec l'association des Amis de M.Cassatt et de la municipalité, il est envisagé la création d'un pôle culturel au sud de la région picarde (château de Beaufresne) et l'établissement d'un triangle impressionniste qui regroupera Giverny, Auvers-sur-Oise et le Mesnil-Théribus.

http://lesamisdemarycassatt.com/Biographie/index.html

        Absolument conquis par l'oeuvre de cette artiste méconnue, nous espérons que cette formidable idée verra le jour.

        Nous remercions vivement tous les intervenants à cette visite.

 

        Reprenons la route pour une deuxième étape...vers "la ferme aux merveilles".

        Qui pourrait s'imaginer que dans une charmante petite localité, au milieu des champs et des ballots de paille, se cache une ferme avec ses engins agricoles, ses terres boueuses, ses hangars  et qui recèle un fabuleux trésor...?LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 140 [800x600]

        Surprise...et étonnement...Mais qu'y a-t-il dans ces abris de tôle?

        Une fabuleuse collection de voitures anciennes (qui ont toutes leur histoire). Monsieur Guérard, le propriétaire-agriculteur-passionné, a présenté ses joyaux venus de tout le pays: de l'Alba de course à la Celta Quatre en passant par l'Hotchkiss puis la Citroën Taxi de la Marne, la 5 HP, la Chevrolet Corvette, les Vespa et mobylettes, les modèles réduits, les affiches...LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 126 [800x600]

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Un petit moment d'émotion...Nos pensées se sont tournées vers notre ami Jean car cette caverne d'Ali Baba lui ressemblait étonnamment.

 

        Vers 13h, retour à la case départ....poursuivis par quelques gouttes de pluie mais reçus en musique par le groupe "Jazz Me Blue" , excellent par ailleurs et qui a donné le ton rétro de cette journée.

     LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 150 [800x600]

 

       Pour les amateurs, le champagne a coulé à flots offert par Monsieur Duvat , Propriétaire-éleveur-récoltant.

      Les fines bulles ont réchauffé les corps et fait pétiller les regards... LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 156 [800x600]

 

        Le temps d'un sympathique déjeuner, ponctué par les rythmes jazzy, des trombes d'eau se sont abattues sur les "Belles" qui, pourtant avaient été bichonnées par leur propriétaire, en vue du défilé et du concours d'élégance de l'après-midi.

 

        Un jury néophyte, choisi parmi l'assistance, présidé par Erika, bravant les intempéries, a eu la difficile tâche d'élire, dans chaque catégorie (avant 1950, après 1950), la voiture la plus représentative de son époque et 

les plus beaux costumes en rapport avec le véhicule. X4S6125 [800x600]

     

        Il faut dire que nos membres ont vraiment joué le jeu et qu'ils arboraient des tenues très "classe" ou insolites.. voire de style "Play Mobil"... de compétition!

 LOCONVILLE EN ANCIENNES PATRIMOINE 2011 208 [800x600] 

 

 

 

 

 

 

 

        Dommage que la climatologie n'ait pas été propice car les tenues de ces dames auraient mérité d'être admirées sans les petites laines...X4S6093 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

  X4S6090 [800x600]

 

 

  X4S6064 [800x600]

 

        Le choix fut des plus délicats et les récompenses des plus symboliques. Tous ont mérité nos applaudissements.

 

         Le Club peut s'enorgueillir d'avoir des membres qui contribuent, avec spontanéité et enthousiasme, au bon déroulement des manifestations et qui nous réservent encore d'autres surprises....

 

         Cette journée se terminera dans la gaieté pour les uns et une grande fatigue pour les autres, car il est facile d'imaginer la somme de travail que demande la préparation d'un tel évènement tant par les organisateurs que par les bénévoles qui ont assumé la restauration et l'encadrement de 150 personnes. Nos compliments aux motards qui ont balisé avec célérité et efficacité tout le parcours de la matinée.

 

        En un mot...Merci et bravo à tous.

 

En quelques clics....visitez notre album.

 

Les images de Mr Jean-Paul Chassenet, photographe et participant.

   

Ce que la presse dit de nous...

J.L

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 17:17

Je ne crois que ce que je vois...

Et je l'ai vu ce petit Thomas...sans lui faire un bisou spécial "Bonne Fête!"

Toujours est-il que cette journée du 3 Juillet a été magnifique!

Magnifique...par sa douceur...l'été dans toute sa splendeur...

Magnifique...par la fréquentation à notre rassemblement mensuel...plus de 100 véhicules..  

Magnifique...par l'après-midi qui s'en suivit...

 

Henri et Alain nous avaient donné rendez-vous à Nesles-la-Vallée, au foyer rural, pour un pique-nique joyeux et frugal.              

                                   GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 141 [800x600]

 

Après un briefing de nos 2 "voyagistes", GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 166 [800x600] départ pour un circuit d'environ 70 km à travers le Val d'Oise et l'Oise.

A Nointel, petite pause devant le château .

Le Château de Nointel se construisit en même temps que celui de Versailles et bénéficia du savoir-faire d'élèves des grands maîtres de l'époque,Mansard (pour les bâtiments et les escaliers du parc), Le Nôtre (pour les jardins) Coysevox (pour la statuaire).   

 Depuis  1997, le château de Nointel accueille une société de séminaires intitulée  "Chateauform ".
 Il est devenu un lieu dédié aux réunions de travail et de réflexion où détente et travail se mélangent  harmonieusement car son magnifique parc offre un espace de calme et sérénité.     GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 193 [800x600]      

 

Traversée de la forêt de Carnelle jusqu'à Saint-Martin-du-Tertre, village rural surnommé "Balcon de l'Ile de France". Le village est traversé par la Méridienne Verte (plantation d'arbres le long du méridien de Paris, de Dunkerque à Barcelone).

C'est sur son territoire que l'on retrouve un des mégalithes les plus importants de la région parisienne: le dolmen de la pierre turquaise.

 Le tertre est symbolisé par le mantelé. En effet, un des points le plus élevé du département se trouve dans cette commune et c'est pourquoi il fut choisi par Chappe, inventeur du télégraphe, pour y effectuer en 1793 des essais de télégraphe optique.

Le château de Franconville,qui n'est pas situé dans la ville du même nom,a été construit en 1880, son architecture est une copie du château de Maisons-Laffitte dont l'architecte fut Mansard. Son parc de 90 hectares possède des variétés d'arborescences remarquables cèdres, chênes, hêtres, châtaigniers, marronniers du Japon, charmes, érables, bouleaux, ormes et tilleuls, etc., rien ne manque à la beauté du cadre auquel s'ajoutent le théâtre de style renaissance, sa rotonde et son orangerie de Versailles.

Tombé en désuétude en 1913, hôpital militaire pendant la 1ère guerre mondiale, le château est racheté par l'état pour être transformé en sanatorium en 1930. Des ailes et des bâtiments à l'arrière ont été ajoutés à cet effet.

Actuellement, le château en lui-même est abandonné (une société doit lui redonner vie par le biais de séminaires). L'hôpital, situé plus loin dans la propriété, fonctionne toujours. Il fait partie de l'histoire de ce village.  Qui pourrait croire, en regardant la façade, que les ouvertures (porteGROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 217 [800x600]s et fenêtres) sont murées et qu'elles ont été recouvertes de panneaux en trompe l'oeil ?

 

Au cours de ces différentes haltes, nous avons croisé des promeneurs, des cyclistes, des amateurs de véhicules anciens, qui appareil photo au poing, ont saisi ces moments somptueux de nos 23 voitures garées devant ces majestueux monuments. Nous remercions ces spectateurs d'avoir bien voulu partager leurs images avec nous.              

      .

 

Direction maintenant l'Abbaye de Royaumont où l'accès gratuit a été négocié par Eric qui y a ses entrées...

L'Abbaye, édifiée au XIIIè siècle par Saint Louis, est implantée dans un environnement protégé, bordée de ruisseaux et d'étangs et est la plus grande abbaye cistercienne d'Ile de France..

GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 232 [800x600]Un palais abbatial fut construit par le dernier abbé, Cornut de Ballivières, qui n'y habita pas, la Révolution l'obligeant à prendre la fuite. A la même époque, l'église est détruite. Seul vestige...le clocher qui se dresse au milieu du parc. Les pierres de cette église ont servi à construire les habitations des ouvriers de la filature installée par le marquis de Travanet en 1792.

Au XIXè siècle,des religieuses s'employèrent à rendre son âme à l'abbaye. Elles reconstituèrent l'architecture gothique initiale en entreprenant de vastes travaux. Son cloître et son réfectoire sont des plus remarquables.

Au début du XXè siècle, la famille Goüin crée la "Fondation Royaumont pour le progrès des Sciences de l'Homme", première fondation privée française à vocation culturelle.

Royaumont est devenu un lieu de travail et d'expérimentation au service des artistes.

Le projet culturel est organisé en 4 pôles :

  • La musique (nous avons assisté à une répétition  des "Voix Célestes")
  • La poésie contemporaine
  • La danse contemporaine
  • Un pôle multidisciplinaire qui invite des créateurs de tous horizons et de toutes nationalités à travailler ensemble.

Le jardin des 9 carrés, d'inspiration médiévale,GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 246 [800x600] faits de plessis de châtaigniers, accueille depuis 2004 des collections de végétaux et le thème de cette troisième exposition s'articule autour des plantes "magiques" qui sont avant tout des plantes médicinales:

- Les plantes de l'amour, aphrodisiaques et tonifiantes (chicorée sauvage, violette odorante)

- Les plantes associées à la magie blanche (angélique des bois, basilic, arum tâcheté)

- Les plantes associées à la magie noire (laitue véreuse, mandragore)

- Les plantes dites "hypocrites", toxiques voire mortelles (chanvre, muguet de mai)

Le jardin est également agrémenté d'une monumentale "table du savoir", travaillée dans un arbre de bois violet: l'Amarante. Agé de 100 à 120 ans, mesurant à l'origine 22m50, d'un diamètre de 105 cm, cet arbre en provenance de Guyane a été réduit pour cause de transport maritime. Son plateau mesure 17m et pèse 17t.F327 GUYANEd bitage 3 01[1] [800x600]

 

  GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 245 [800x600]

Royaumont, c'est aussi une hôtellerie de 45 chambres et un cadre unique pour des réceptions et des séminaires. Cà donne envie d'y séjourner dans le calme et la sérénité! 

D'ailleurs, c'est bien la sérinité qui régnait au sein du groupe. Qu'est-ce qu'on était bien!

La journée s'étirait... Il fallait songer au retour!

Les adieux se feront sur le parking du château d'Auvers.

Toutes les conditions étaient réunies pour la réussite de ces visites.

Josette, qui a largement contribué à l'élaboration de cette balade, envahie de son "tracassin" légendaire, était partout, avait l'oeil à tout, au risque de se faire enlever en forêt de Carnelle.... GROUCHY JUILLET 2011 - BALADE ROYAUMONT 182 [800x600]

Merci à l'équipe ainsi qu'à Pilar pour avoir encadré le cortège!

Bonnes vacances et bel été à tous!

 

Notre périple en images 

 

 

 

J.L

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 17:27

      N'exagérons rien...Quelques ondées seulement ont ponctué cet excellent week-end concocté par Françoise et François!

        Pour nous accueillir en ce Samedi 18 Juin une légère fraîcheur...un ciel bas et menaçant et surtout la présence d'un Auversois sympathique et dynamique...notre ami Henri.

     REIMS JUIN 2011 001 [800x600]Deux groupes au départ, 5 "anciennes" menées par Michel, 7 plus "modernes" convoyées par Armel et François. Départs échelonnés, ce qui a permis à tout le monde de rouler à son rythme.

      Quelques errements, durant cette demie étape, à travers la campagne verdoyante. Mais, une fois un petit déjeuner pris sur les rives de l'Ourcq, à Mareuil-sur-Ourcq, le     REIMS JUIN 2011 019 [800x600]

 

 

 

 

 

 

    2ème groupe a rejoint sans encombres le 1er, parti avec 1h d'avance. Il faut dire que certaines ancêtres ont connu quelques avaries, à commencer par la Donnet d'Eric, qui, à Fere-en-Tardenois, a ouvert le bal : support d'hélice cassé.

      Tant bien que mal, les 25 derniers km ont été parcourus pour rejoindre la pause déjeuner à Crugny. Là, sur la place du village, peu habitués à une telle visite, les habitants ont fait avec ravissement le tour des véhicules. Mais...le problème n'était pas réglé pour autant...Nous étions à 150 km d'Osny...Échanges de coups de fil...Pas de solution miracle...Hors mis  trouver un poste à souder et accessoires.

      Eurêka! Le propriétaire du restaurant "Le Joliron" qui nous hébergeait avait tout le matériel nécessaire à la réparation! Philippe s'est mis aux commandes et la soudure magistralement effectuée! Et cela tiendra jusqu'au retour!

      Restaurée et rassérénée, d'humeur légère, la troupe a repris sa route...qui à gauche...qui à droite, la berlinette,capricieuse, toussait...calait...refusait de redémarrerer...Alors, il fallait pousser! Avec un peu de retard, la ville de Reims, ville Royale martyrisée par les guerres et choyée par les bulles de champagne, ouvrait ses portes.. ...                                                                            Vignette pour la version du 19 juillet 2007 à 11:42

   

  REIMS JUIN 2011 166 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 Ouf ! Les voitures étaient garées...jusqu'au lendemain!

      Juste le temps de déposer les bagages à l'hôtel et, au pas cadencé, direction l'Hôtel Vergeur, qui doit son patronyme à son constructeur, Musée construit au coeur de l'ancienne ville marchande.

Au cours des siècles, cet Hôtel a connu nombres de propriétaires dont la célèbre Veuve Clicquot au XIXè siècle. REIMS JUIN 2011 087 [800x600]Très endommagé par la 1ère guerre mondiale, et propriété de Mr Krafft, collectionneur éclairé, voyageur au tour du monde et mécène, l'Hôtel va être restauré ainsi que quantité de façades, de portails, d'églises etc...Il sauvera et préservera le patrimoine rémois.

      A sa mort, Hugues Krafft, sans descendance, léguera  son Hôtel et tous son contenu (meubles, tableaux, collections, bibliothèque et archives) à la Société des Amis de Reims. De généreux donateurs enrichissent encore de nos jours les collections inestimables.

    Après ce voyage dans le temps dans un cadre plein de charme où il y paraissait faire bon vivre, un autre site, et non des moindres, plein de force et de caractère, figure emblématique de l'Histoire de France : la cathédrale.

      2011 fête le 800ème anniversaire du début de sa construction, qui durera 3 siècles, ponctuée de nombreux incendies. Cet édifice a été érigé sur l'emplacement même de thermes gallo-romains où une cathédrale paléochrétienne a vu le baptême de Clovis, suite à la victoire de Tolbiac, au Vè siècle. C'est à partir du Xè siècle que les rois de France, 30 au total, y ont été sacrés.REIMS JUIN 2011 109 [800x600]

      Prise pour cible par l'artillerie allemande au cours de la 1ère Guerre Mondiale, Henri Deneux, architecte des Monuments Historiques, relève la cathédrale et grâce à la générosité de J.D Rockefeller jr, la dota d'une charpente en béton armé soutenant la toiture en plomb.

      La cathédrale de Reims est la plus fournie et la plus riche en statues de toute l'Europe. Elle en possède 2303.REIMS JUIN 2011 111 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

    Bien que massivement détruits au cours des siècles, de nombreux vitraux  du XIIIè siècle subsistent dans les parties hautes de l'édifice.

    Depuis les années 1920, la cathédrale se pare de vitraux contemporains dont le plus célèbre est un triptyque de Marc Chagall.vit1[1] [800x600]

 

 

 

 

 

 

  Le 25 Juin dernier ont été inaugurés 6 nouveaux vitraux, hauts en couleurs d'un artiste allemand, Imi Knoebel réputé comme créateur abstrait.

                                                                                                      

 

.vitraux reims4  REIMS JUIN 2011 162 [800x600]

   Après cette visite guidée, non loin de là, un dîner gastronomique nous attendait au Café du Palais, classé aux Cafés Historiques et Patrimoniaux d'Europe. Décor surprenant et baroque, accueil chaleureux et champagne à flot...

      Au sortir de cet honorable établissement...avis de grand frais et pluie. Désolant...le spectacle se trouverait-il compromis.. ?

        Il était une fois...Rêve de couleurs...

      Il y a 800 ans, la cathédrale était peinte et a survécu aux affres des siècles.

      Aujourd'hui, chaque soir, à la tombée de la nuit, ses histoires se dévoilent sur le parvis transformé en salle de spectacle.

photo 1308325701160-1-0[1] [800x600]      Rapidement, on entre dans un espace imaginaire où l'utilisation architecturale et dynamique de la lumière propose une vision nouvelle de la cathédrale: cathédrale de dentelle et de lumière qui permet toutes les transformations. getImageEm[1] [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

    

   

                                                           Même les anges sourient....

 

     Son et lumière prodigieux qui incite à l'émerveillement. 

     

       La journée fut longue...

       Incitation à la rêverie...et au sommeil......

     Pas pour tout le monde car une agitation certaine, au pied de l'hôtel, a perturbé le repos une grande partie de la nuit!

       Est-ce le manque de sommeil, en ce Dimanche matin, qui embruma les esprits, mais les 30 km à parcourir furent épiques! L'armée mexicaine en déroute à la sortie de Reims pour rejoindre la cave "Aux foudres de chêne"!

       Initialement un arrêt était prévu à Gueux où subsiste une partie du circuit automobile qui a accueilli 14 "Grand Prix de France" de Formule1 jusqu'en 1972. Nous n'en verrons hélas pas l'ombre d'un stand!

      Malgré les égarements, la traversée des vignes fut un vrai régal et finalement le point de ralliement rejoint par tous..REIMS JUIN 2011 185 [800x600]

        Visite de la cave par Mr Charlier, récoltant-manipulant. L'exploitation s'étend sur 15ha où s'épanouissent les 3 cépages nobles champenois : Pinot Meunier, Pinot noir et Chardonnay. Fait de plus en plus rare, les champagnes sont encore entièrement conservés en fûts de chêne. La cuverie compte 34 "foudres" contenant jusqu'à 300 hectolitres chacune..

 

REIMS JUIN 2011 197 [800x600]                

 

 

 

 

 

 

 

        Bien Sûr, une dégustation s'en suivit et les coffres de nos anciennes remplis....REIMS JUIN 2011 238 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   .

REIMS JUIN 2011 273 [800x600]

 

    

Retour à Crugny pour le déjeuner .

  

 sauf que...la Brasier de Denis a souffert d'une soupape.

 

Mais les experts veillaient...et lui ont permis de reprendre la route.

 

 

  Une fois de plus, débandade sur les routes champenoises pourtant bien tracées par nos organisateurs.

Il ne suffit pas toujours de suivre celui qui est devant mais de vérifier , de temps à autre, si on est sur le bon chemin : rétroviseur et road-book....éléments essentiels au bon déroulement. 

      Au final, tout le monde se retrouvera au Cimetière Américain de  Seringes et Nesles dans l'Aisne.

Lieu émouvant où le recueillement s'impose : plus de 6000 soldats américains reposent ici après être tombés au cours de la 1ère Guerre Mondiale pour notre "Liberté".

       Dernier regroupement à Neuilly-St-Front où tous, bien fatigués, ont repris l'itinéraire du retour.

       Mais...Il était dit que "jamais 2 sans 3" et voilà Denis sur le bord de la route suite à un violent coup de frein pour éviter de heurter la Donnet. Impossibilité de joindre l'assurance..Il était 19h passés...à 25 km de la maison...Quelle galère!! Il n'y avait plus qu'à attendre le fiston avec le plateau....C'est vers 23h que l'épopée s'est terminée.

       Week-end mouvementé mais néanmoins sympathique avec de belles découvertes, un accueil bienveillant de tous nos hôtes et l'immense patience de nos organisateurs.

Merci à Françoise et François.

A bientôt pour un autre rendez-vous...

 

Balade en images en 2 volumes..      

 REIMS JUIN 2011 198 [800x600]Week-end Champenois Juin 2011  REIMS JUIN 2011 290 [800x600] Week-end Champenois Juin 2011 2  

 

J.L

 

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:00

 

   540 exposants, professionnels du véhicule ancien, associations, vendeurs particuliers REIMS 001 (93) [800x600]

se donnent rendez-vous chaque année au Salon Champenois du Véhicule de Collection.

 

   

 Attirant plus de 30 000 visiteurs le temps d’un week-end, le Salon a su s’imposer comme un événement majeur grâce à l’une des plus importantes bourses d’échange de France et au concours d’animations et décorations de stands associatifs.

  Pour sa 24ème édition le thème retenu est "Belles et Bielles" 

 

    Les exposants viennent de toute l'Europe et les visiteurs arrivent de très loin, de Chine ou des Etats-Unis, pour trouver la pièce manquante à leur véhicule...

 

 

   

     Comme chaque année, le Salon met à l'honneur des marques disparues.

     2011  aura son lot de belles ancêtres du début du siècle dernier:

 

ALBA: (1913-1918) Usine à Suresnes : voitures légères avec moteurs de marques diverses (BALLOT ou CHAPUIS-DORNIER)

                                                                                                                                                                                                                                    CGV (CHARRON-GIRARDOT-VOIGT) (1901-1906) Usine à Puteaux : Fondée par d'anciens pilotes de chez Panhard, la

 marque se spécialise dans les véhicules puissants: moteurs à soupapes d'admission commandées, boîte 4 vitesses

et entraînement par chaîne. En 1903, construction d'une voiture de compétition qui sera la première au monde à avoir un moteur 8 cylindres en ligneREIMS 001 (43) [800x600] 

 

DELAUGERE & CLAYETTE (1901-1926) Usine à Orléans : Fabricants de véhicules hippomobiles, de carrosseries, de tricy, cles et quadricycles et même de moteurs, les Ets DELAUGERE & CLAYETTE sortent en 1902 des voitures à 4 cylindres à essence ou alcool. La firme évoluera jusqu'en 1926 où PANHARD-LEVASSOR occupera le site pour la fabrication de ses carrosseries.

 

REIMS 001 (1) [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

DONNET-ZEDEL (1924-1934) Usine à Nanterre :

 Production de voitures légères :2,4 et 6 cylindres.

En 1934 DONNET est racheté par SIMCA.

 

 

 

 

 

 

GENESTIN (1921-1930) Usine à Fourmies : Paul GENESTIN se lance dans la construction automobile après la guerre de 1914-1918. Il pratique  l'assemblage des éléments fabriqués par divers spécialistes (moteurs FIVET, châssis MALICET-BLIN, radiateur CHAUSSON et roues MICHELIN). En 1924, fabrication de 3 modèles de carrosseries de type Torpédo ou Conduite intérieure. En 1926, il participe à des compétitions et se classe 1er au Grand Prix de Chimay avec une 1100 cm3, moteur CHAPUIS-DORNIER. En 1930, la crise économique le contraint à fermer ses portes. Aujourd'hui, il ne resterait que 7 à 8 exemplaires.

 

MATHIS (1905-1934 & 1945-1954) Usines à Strasbourg et Gennevilliers : Fabrication de voitures légères de sport et de luxe. De 1934 à 1940 le constructeur devient MATFORD. En 1948 et 1949, présentation de 2 prototypes qui ne connaitrons pas la gloire, trop en avance pour leur époque. En 1954, l'usine est vendue à CITROËN.

 

GEORGES ROY (1906-1930) Usine à Bordeaux : Marque très populaire dans la région bordelaise de voitures légères et moyennes. En 1911, le catalogue présentait 3 modèles. Fabrication également de camions légers.

 

SARA (1922-1930) Usine à Courbevoie : Dans les années 20, fabrication de voitures sportives. Cette marque française a été pionnière dans le refroidissement direct par air forcé d'une turbine. Plusieurs participations aux 24 Heures du Mans entre 1923 et 1929. En 1927, les carrosseries sont de type Torpédo. En 1930, la crise économique oblige la fermeture de l'usine.

  

 LA LICORNE (1901-1950) Usine à Courbevoie à partir de 1927 : Créée en 1901 par J.M CORRE cetteREIMS 001 (17) [800x600] marque, installée d'abord à Levallois puis à Neuilly  prend le nom de LICORNE en 1907. Délocalisée à Courbevoie, sa production sera très diversifiée : voitures de tourisme,camions,petits autocars, tracteurs agricoles et véhicules militaires.

De nombreuses participations à des courses automobiles telle que le Rallye de Monte-Carlo, les 24 Heures du Mans.

En 1950, la  LICORNE est mise en liquidation. RENAULT s'installe dans ses locaux .

 

 

 

 

 

 

UNIC (1904-1939) Usine à Puteaux : Fondée en 1904 par Georges RICHARD, ingénieur, sa réputation lui vint de ses qualités de robustesse. Production d'automobiles de tourisme puis à partir de la crise  de 1930/33 fabrication de camions qui deviendra l'unique production. En 1964, UNIC entre dans le groupe FIAT et devient IVECO.

 

      Salon à ne pas manquer pour les initiés ou non, mais...maintenant en 2012....

 

   

J.L

 

REIMS 001 (10) [800x600] Reims-2011   

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:53

   1325868861014167651 [800x600]   Un salon raccourci dans la durée cette année mais pas dans la qualité des véhicules exposés.

 

      La 36ème édition du salon Rétromobile nous a fait découvrir la genèse de l’automobile dans le sens le plus explicite du mot « auto – mobile » venant du grec auto (soi même) et du latin mobilis (qui bouge) c’est-à-dire qui se déplace par ces propres moyens.

        Le salon nous a proposé cette année diverses animations et expositions. Vous en découvrirez ci-dessous les moments phares.

        1769

Un homme s’affaire fébrilement autour d’un gros chariot. Chose inhabituelle à la place des chevaux il y a une sorte de grande cuve en cuivre dans laquelle brule un feu de bois. D’autres personnages, dont certains sont visiblement des nobles en habit et chapeaux  se tiennent à l’écart, le regard inquiet fixé sur l’engin d’où commence à s’échapper des volutes de fumée accompagnées par des sifflements de marmite bouillonnante. L’homme grimpe sur le chariot et s’installe sur un banc de bois. Il pose sa main sur un levier attend quelques secondes  et d’un geste décidé ouvre la vanne qui, brusquement, laisse échapper de la vapeur. L’engin s’ébranle et fait un bon en avant en lâchant des jets de fumée et de vapeur d’eau, l’un des témoins de la scène s’écrie : «  La machine à feu avance ! Elle avance toute seule !… ».

Il y a 242 ans et pour la première fois les rouages du premier engin auto-mobile faisait son premier mètre entrainant avec lui toute l’histoire de l’automobile.

Son concepteur un ingénieur militaire Français. Nicolas Joseph Cugnot, ne savait pas qu’il devenait le premier pilote de voiture.

Le projet de Cugnot fut soutenu et financé sur la décision du Duc de Choiseul qui était sous le règne de Louis XV ministre de la Guerre et sur le conseil du général Gribeauval  éminent spécialiste en artillerie  Tous deux croyaient à la mécanisation des armées et voyaient dans le projet de Cugnot une solution au problème du transport des canons lourds.

Les essais en 1769 du moteur, de la transmission avec une chaudière prototype sont concluants. Cugnot augmenta la cylindrée,   mit au point une chaudière disposant de tous les accessoires existant à l’époque : soupape de sûreté, contrôle des niveaux, alimentation en eau sans laisser échapper la vapeur. Fin 1770, c’est le plein succès. Le fardier roulait à la vitesse de 4 km/h avec une autonomie de 1 heure et quinze minutes non-stop, tout en supportant une charge utile de 4,5 tonnes

Lors d’une démonstration, le premier engin auto-mobile connu le premier accident de circulation à la suite d’une erreur d’évaluation des distances de freinage. Impossible de  ralentir à temps le fardier lancé à sa vitesse maximale de 5 km/h.  La lourde machine défonça un mur de pierre en endommageant sérieusement sa chaudière. Le Fardier fut le premier à déclarer un sinistre du à un accident d’automobile.

Faute de moyen financier, le fardier fut réparé sommairement et remisé dans les entrepôts de l’Arsenal de Paris.

Malgré les démarches faites auprès de nouveaux mécènes, Nicolas Joseph Cugnot du arrêter ses travaux de mise au point de son Fardier.

L’aventure futuriste de la première automobile fut rattrapée et stoppée par l’histoire des hommes car la révolution Française commençait à gronder.

Nicolas Joseph Cugnot était plus qu’un ingénieur militaire, c’était un visionnaire avec de multiples idées d’avant-gardes.

Hélas il rejoindra les rangs des hommes trop en avance sur son temps….

Malgré ses déboires et ses déceptions et grâce aux quelques kilomètres parcouru au commande de son Fardier, Nicolas Joseph Cugnot avait ouvert la route de la grande aventure de l’automobile…. L’histoire était en marche…….                                                                    .

 Fardier-de-Cugnot scalewidthdownonly 570

Le Fardier de Cugnot a traversé des périodes tumultueuses et a été miraculeusement conservé. Il est actuellement exposé au Conservatoire des Arts et Métiers à Paris.

Un français amateur d’automobiles anciennes résidant aux États Unis fonda le Tampa Bay Automobile Museum. Ce passionné décida de faire revivre la grande aventure du premier véhicule automobile. Il est impossible de remettre en route le Fardier d’origine car la structure en bois est affaiblit et la chaudière n’est plus en état de fonctionner

Qu’importe notre passionné décida de reconstruire le fardier de A à Z.

La réplique du fardier était présentée au salon Rétromobile en démonstration dynamique à grand bruit et force vapeur.

Cet évènement fut accompagné du lancement d’un livre retraçant la vie de cet ingénieur visionnaire qu’était Nicolas Joseph Cugnot.

  Cette année Rétromobile a fêté les 100 ans de la naissance de Fangio et a présenté au grand public 4 des plus mythiques monoplaces de  courses qui ont fait rentrer dans la légende le plus grand des pilotes automobiles.  

ALFETTA TYPE 159 DE 1951

Ce bolide était propulsé à la vitesse de 300 km/h grâce à son moteur 8 cylindres à compresseur de 1500 cm3  développant  450 cv à 9300 tr/min  C’est à son volant que Fangio remporta le Grand prix de formule 1 en Suisse et en France

LANCIA FERRARI TYPE D50 DE 1955

                                       Lancia Ferrari Type D50

 

C’est en 1955 que la fabuleuse Lancia D50 est engagée au sein de la Scuderia Ferrari.

Les 2 réservoirs d’essences latéraux positionnés en extérieur lui donneront un équilibre et une esthétique qui participeront aux succès de cette voiture de compétition.

Moteur 8 cylindres en V de 2 500 cm3  4 arbres à cames en tête de 250 cv. Vitesse 300 km/h.

Juan Manuel Fangio remporta 3 victoires sur Lancia D50 en 1956.

MASERATI 250F DE 1954

                                                     Maserati 250 F             

Cette bête de course a pour type 250 F. Cette dénomination fait référence à la cylindrée de 2 500 cm3  et le F pour la catégorie Formule 1.

Moteur 6 cylindres de 2 500 cm3  développant 240 cv. Vitesse 290 km/h

Cette Maserati fit gagner 6 victoires au pilote Fangio.

MERCEDES 196 DE 1955

  Cette extraordinaire monoplace perpétuait le mythe des Flèches d’Argent

Moteur 8 cylindres en ligne à injection de 2 500 cm3  développant 300 cv

C’est au volant de cette Mercedes que Fangio a connu 9 victoires et a été sacré champion du monde à 2 reprises. RETROMOBILE 2011 101 [800x600]   

      Revenons à des véhicules plus modestes et néanmoins populaires ...La 4L Renault

    Les 50 ans de la Renault 4 (lancée en 1961 et produite jusqu’en 1992 à plus de 8 millions d’exemplaires)  sont l’occasion pour Renault d’être à nouveau présent au Salon Rétromobile (dernière participation en 2006).

La Renault 4 :

  Une place essentielle dans l'histoire de Renault RETROMOBILE 2011 013 [800x600]

  • Le plus grand succès de Renault avec + 8 millions d'exemplaires vendus
  • La première voiture à vocation mondiale de Renault : 28 pays de production, plus de 100 pays de commercialisation
  • Le premier VP à roues avant motrices de Renault (premier VUL : l'Estafette lancée en 1959)
  • La première "voiture à vivre" de Renault, avant l'heure

  Une place importante dans l'histoire de l'automobile

  • L'une des icônes automobiles populaires d’après-guerre
  • La troisième voiture la plus vendue de l'histoire de l'automobile après la VW Coccinelle et la Ford T
  • La voiture française la plus vendue dans le monde

      Le Salon honore également Mercedes-Benz.      MERCEDES-BENZ-PATENT scalewidthdownonly 570

 

Il y a 125 ans, le 29 janvier 1886, Carl Benz déposait auprès du Bureau des Inventions de Berlin un brevet pour un « véhicule à propulsion par moteur à gaz ». L’automobile était née puisque cette première voiture fut vendue dans la foulée.

 

 

 

 C4-autochenille-Croisiere-Jaune-1931 scalewidthdownonly 570

 

 La marque Citroën, quant à elle, a présenté ses "gagnantes" de Compétition et des véhicules exceptionnels en hommage aux 80 ans de la Croisière Jaune et un petit clin d'oeil aux 50 ans de l'Ami 6

 

 

 

       BMW, Skoda, Mazda, Nissan, les jeunes collectionneurs de véhicules des années 80, Peugeot, toutes ces marques et les Clubs qui les réprésentaient ont fait leur show pour le plus grand bonheur des visiteurs.

      Puis vint enfin l'évènement tant attendu de ce salon la vente Artcurial de véhicules de prestige. Plus de 100 véhicules mis à l'encan dont la Simca Présidence cabriolet de 1960 du Général de Gaulle adjugée 117.000 , le DS 23 du Président V. Giscard d' Estaing à 37.700, une Invicta à 535.OOO  et une De Dion Bouton à 130.000€...

Cela laisse rêveur...!

RETROMOBILE 2011 091 [800x600]

 

       Dans l'attente de nous retrouver le 6 Mars à Grouchy pour notre premier rassemblement de l'année,

       Une petite balade en images à travers Rétromobile.  

 

      

J.L

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:43

      5 ans.... 5 ans déjà que le Club du Chevron et le Club de l'Auto participent au mini salon de cette prestigieuse Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales et première sortie de l'année pour nos 8 "Belles"  en ce 1er Février.

 

      Comme chaque année aussi, notre ami Guy s'est chargé de convaincre nos collectionneurs d'exposer, le temps d'une journée, qui son ancêtre, qui sa moto, qui sa sportive. Tout ceci en étroite collaboration avec Julia et Guillaume, élèves de 1ère année qui ont bien géré l'organisation.

 

      Vous retrouverez en images une B12 Bourguignonne, une Peugeot 177, une Cox, une 404 Cabriolet, deux Tractions, une Jaguar XK120, une Jeep, une Limousine, une 4L, une Alpine A110, une C4, une Simca, une Cadillac, une B14, moto et scooter et d'autres encore et bien entendu l'incontournable véhicule de la Gendarmerie équipé de son arme fatale "le radar".

Merci à nos excellents photographes Guy et Patrick CHANSON du Club de l'Auto.

 

      Comme à l'accoutumée, un va et vient permanent de jeunes très intéressés par l'évolution et la sauvegarde de l'automobile de ces cents dernières années.

 

     Nous nous retrouverons dans quelques jours pour un petit tour à Rétromobile

 

      En attendant, consultez le site  sympathique et intéressant d'un collectionneur passionné...."Pompes à essence anciennes".

 

J.L

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 00:00

.....ont rendu hommage à André Citroën, père de la marque aux chevrons.

 

      L'Automobile Club André Citroën et le service Evènementiel de la Mairie du 15è Arrondissement de Paris ont conjointement organisé la 75è commémoration du décès du constructeur et le 150è anniversaire de l'arrondissement, les  25 et 26 Septembre dernier.

 

       Accueillis à 10h sur la place de la Mairie, en ce samedi, les belles anciennes ont fait le bonheur des mariés du jour.

ANNIVERSAIRE 150 ANS CITROËN 008 [800x600]

        Vers 12h un sympathique buffet est offert aux participants.

 

         A 14h, départ pour un circuit  à travers l'arrondissement où piétons et automobilistes n'en croyaient pas leurs yeux. Un tel cortège d'ancêtres dans les rues de la capitale... n'est pas fait coutumier.

 

         A 16h, un concours d'élégance est organisé dans le Parc A. Citroën, situé sur l'emplacement des anciennes usines de la marque et un jury, composé de membres de la famiile Citroën et de personnalités de la municipalité, a eu quelques difficultés à faire son choix.

 nuit2222

 

 

 

 

 

   Pour clore cette première journée, un dîner-spectacle  au Cabaret "La Belle Epoque" a ravi les participants avec la revue "La vie est belle".....

                                     N'est-elle pas?

   

 

     

 

   Le Dimanche, quant à lui, n'en sera pas moins intéressant et parfois même émouvant.

 

        Regroupés à 10h place de la Mairie, les fervents adeptes de la marque ont effectué une traversée de Paris pour rejoindre le cimetière du Montparnasse afin de se recueillir et déposer une gerbe sur la tombe d'André Citroën, en présence de la famille qui a réservé un accueil très chaleureux aux Citroënnistes présents.ANNIVERSAIRE 150 ANS CITROËN 025 [800x600]

   

        CONSERVATOIRE CITROEN

 

 

 

    Après un déjeuner VIP, toujours entourés de la famille, visite du Conservatoire à Aulnay s/s Bois où tous les véhicules Citroën sont représentés, des plus anciens aux plus récents, des véhicules utilitaires aux véhicules de compétition et aux prototypes.

      Un régal pour les yeux des passionnés.

 

 

 

       Les membres du Club du Chevron présents à cette manifestation tiennent à remercier tout particulièrement la famille de Monsieur André Citroën ainsi que tous les organisateurs.

 

Retrouvez ici le reportage photos de Jean-Claude

 

J.L   d'après Jean-Claude et Christiane

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:37

LIONS TELETHON 2010

     

      Jusqu'au dernier moment la participation des clubs de l'Auto, du Chevron et de RBMA  au Téléthon 2010 a été suspendue aux conditions météorologiques.

      Mais n'écoutant que leur courage 29 propriétaires ont bravé la tempête pour répondre présents à l'invitation de la Mairie de Puteaux et du Lions Club.

      A en croire les participants, cette journée s'est déroulée dans une chaleureuse ambiance où le partage et l'amitié étaient au centre de la manifestation.

      Tous nos remerciements à Mme Ceccaldi-Raynaud, Maire, qui a permis l'installation des véhicules sur la splendide esplanade de la ville, à la Police Municipale pour son efficacité, à Mr et Mme L'Huillier pour leur accueil dans leur agence transformée en cafétéria pour réchauffer les corps transis, à Serge Volsy qui, avec son équipe, a géré les baptêmes dans le froid, la neige et la pluie, à tous les bénévoles, à Mme Brunerie pour son reportage photos, aux valeureux collectionneurs de belles anciennes et à notre ami Guy sans cesse dévoué aux grandes causes.

      Les bénéfices de cette action, 560€ seulement contre 1600 en 2009, seront intégralement reversés au Téléthon.

        Rendez-vous est pris en 2011 sous des cieux plus cléments.

 

   J.L 

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 17:35

        6h30, en ce Samedi 9 Octobre.

      Guy, notre chauffeur, fait tourner son moteur...Nous sommes tous là...53... pour une nouvelle aventure, proposée par Nathalie et Denis, qui nous conduira sur les traces des Bénédictins puis des Corsaires pour terminer dans un temple de l'automobile.

      Fin de matinée, arrivée sur le site de cette merveille d'architecture qu'est le Mont Saint-Michel.

      La priorité du moment...? Goûter à la fameuse omelette façon "Mère Poulard"...Secret de fabrication...? Des oeufs, de la crème fraîche, une bassine en cuivre et un bon coup de fouet... longtemps, longtemps...LE MONT SAINT MICHEL - SAINT MALO 9. 10 2010 035 [800x600] et certainement en plus un secret bien gardé.

      Les agapes terminées, découverte sous le soleil du village avec son patrimoine religieux et ses fortifications.

 st-olaf1 Drapeau normand                                                                                                    

                                     120px-Blason ville fr Mont-Saint-Michel (Manche) svg

 

      Le Mont Saint-Michel est un îlot rocheux granitique situé à l’est de l’embouchure du fleuve du Couesnon,  rocher sur lequel a été construit un sanctuaire en l’honneur de l’archange Saint Michel, terrassant le dragon, à partir de 709. Antérieurement à cette date, il fut connu comme le « mont Tombe ». Pendant tout le Moyen-Age, il fut couramment appelé « mont Saint-Michel au péril de la mer » (Mons Sancti Michaeli in periculo mari).

      Une légende affirme que le Couesnon, lors d'une de ses fréquentes divagations, se serait mis à déboucher à l’ouest du Mont, faisant ainsi passer ce dernier en Normandie.

      Une autre légende dit: "Quand le Couesnon aura retrouvé la raison Le Mont redeviendra Breton."

      Le rocher ne représente qu’une petite partie de la commune qui s’étend aussi sur la digue et plusieurs dizaines d’hectares de polders. La partie essentielle du rocher est couverte par l’emprise au sol de l’abbaye du Mont Saint Michel, chef d'oeuvre de l'architecture gothique, et de son domaine. Cet îlot, qui culmine à 92m au dessus du niveau de la mer, s’élève dans une grande plaine sablonneuse ouverte sur la Manche et est inscrit, depuis 1979, au Patrimoine Mondial de l'Unesco.275px-MtStMichel2 Le réfectoire C'est un des sites français les plus visités après Paris.70px-Blason abbaye fr Mont Saint Michel (50) svg Le Mont compte 41 habitants parmi lesquels 5 moines et 7 moniales des Fraternités Monastiques de Jérusalem qui ont remplacé les moines bénédictins et qui redonnent au Mont son caractère religieux. L’histoire ancienne de la commune est peu dissociable de l’histoire de l’abbaye elle-même,

      La ville actuelle est l’une des rares villes françaises à avoir conservé l’ensemble de ses fortifications médiévales. Cette enceinte urbaine date des XIIIe et XVe siècles. 

       Le Mont Saint-Michel appartient à trois grandes familles, qui se partagent les commerces de la commune, et se succèdent à l’administration de la ville. Le tourisme est en effet la principale et quasi-unique, source de revenus de la commune.

      Les marées dans la baie du Mont Saint-Michel ont de quoi impressionner : d’une amplitude de près de treize mètres les jours de fort coefficient, la mer se retire à grande vitesse sur une dizaine de kilomètres,mais revient aussi vite.  L’expression consacrée est « qu’elle revient à la vitesse d’un cheval au galop ». Aujourd’hui le Mont-Saint-Michel n’est entouré d'eau et ne redevient île qu’aux grandes marées d'équinoxe, cinquante-trois jours par an, pendant quelques heures. Mais c’est un spectacle impressionnant qui attire de nombreux touristes ces jours là. Nous n'avons malheureusement pas pu assister à cette scène, pourtant jour de grande marée, timing oblige..

                                                                                                            Construction d'un barrage sur le Couesnon

 800px-Mont-Saint-Michel depuis la mer

 

 

 

       De grands travaux de désensablement de la Baie ont débuté en 2006.

       Le projet de restauration du caractère maritime de l’île est gigantesque. Le Mont  Saint-Michel doit préserver son insularité et  la protection de l'écosystème est  primordiale.  

       Un nouveau barrage est mis en chantier:

       En août 2008, les quatre premières vannes sont opérationnelles dans la partie ouest du nouveau barrage du Couesnon, fonctionnant en portes à flots en attendant la livraison des quatre autres en cours de montage. L'ancien barrage est détruit en novembre 2008. Le nouveau est mis en service en mai 2009.  La retenue d'eau constituée à marée montante est lâchée à marée descendante, générant un effet « chasse d'eau » qui doit permettre le désensablement de la baie du Mont Saint-Michel. 

      Le Mont normand est situé aux marches de la Bretagne. 225px-Gwenn ha du svg

      Après un détour par une biscuiterie...cap sur...

      Saint-Malo80px-Blason ville fr Saint-Malo svg, cité corsaire par excellence.

      C'est à l'intérieur de la ville close que se situe notre hôtel où nous déposons nos bagages.

      Quartier libre pour découvrir, rapidement, ce port de mer dont l'histoire remonte à l'antiquité celtique. (VIIIè siècle avant J.C jusqu'au IIIè siècle). Toutes les explications historiques nous seront données le lendemain par une guide.

       En attendant le cours magistral, nous nous retrouvons pour dîner, au pied des remparts, dans un restaurant de fruits de mer pour une dégustationLE MONT SAINT MICHEL - SAINT MALO 9. 10 2010 130 [800x600] à forte dose d'iode.

Accueil, service et qualité irréprochables. 

Une bonne adresse à retenir.

  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

   

       Une promenade digestive, sur le port, formé de 4 bassins, qui accueillera dans quelques jours la 9è route du Rhum et ses 85 participants, clôturera cette journée.

 

.LE MONT SAINT MICHEL - SAINT MALO 9. 10 2010 149 [800x600]

  

       Frais et dispos, en ce dimanche matin, nous partons sur les traces de ceux qui ont fait l'histoire de Saint- Malo, éclairés par les explications d'une amoureuse de sa ville qui nous a conté, avec passion et "en deux coups de cuiller à pot", la fabuleuse histoire de la cité malouine.

        Le passé de cette cité atypique est chargé mais c'est avec la découverte des Amériques et le développement des échanges commerciaux avec les Indes que Saint-Malo prend son envol économique et s'enhardit considérablement. Les armateurs deviennent plus nombreux et des personnages de cette époque font la renommée de la ville. Jacques Cartier découvre et explore le Canada, les corsaires harcèlent les marines marchandes et militaires ennemies, tels Duguay-Trouin, puis un peu plus tard Surcouf.LE MONT SAINT MICHEL - SAINT MALO 9. 10 2010 186 [800x600]

         À l’avènement du roi Henri IV qui était protestant, les Malouins s’emparèrent en 1590 de leur château et s’érigèrent en république pendant plus de trois années jusqu’à ce que le roi devienne catholique. C’est de cette époque qu’est apparue la devise « Malouin suis »*

* On a ajouté  beaucoup plus tard « Ni Français, ni Breton », mais la devise officielle de la ville est Semper fidelis : Toujours fidèle. LE MONT SAINT MICHEL - SAINT MALO 9. 10 2010 194 [800x600]

           D'autres s'illustrent dans les sciences, tel Maupertuis, ou dans les lettres et la politique comme Chateaubriand inhumé  sur l'îlôt du Grand Bé.. Modification du style de vie, les armateurs se font construire de belles demeures particulières appelées Malouinières. L'essor de Saint-Malo trébuche à la Révolution française qui ne l'épargne pas. Saint-Malo continue cependant de développer la pêche, en particulier la Grande Pêche vers Terre-Neuve . À la fin du XIXe et au XXè siècle, Saint-Malo développe son tourisme, notamment grâce à ses plages. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Saint-Malo est particulièrement touchée. Les Alliés, mal renseignés sur les effectifs restreints de la garnison locale, bombardent massivement le centre historique de la ville en 1944. La ville est dévastée à 80 % par des bombes incendiaires. Reconstruite selon un style historicisant (et non à l'identique), Saint-Malo est aujourd'hui un important centre touristique estival, également port de commerce, de pêche et de plaisance.  

        L'accès au port de Saint-Malo est protégé par de nombreux récifs et brisants immergés à marée haute, par des tombolos sous-marins (visibles aux marées basses de vives eaux), par des îles ou îlots dont beaucoup furent fortifiés aux XVIIe et XVIIIe siècles(Cézembre, Fort Harbour, le fort de la Conchée, le Grand Bé et le Petit Bé, l'Islet du Fort National).

        Saint-Malo fut une île puis devint une presqu'île et fut entourée de remparts construits et reconstruits du XIIe au XIX siècles auxquels les architectes Vauban et Siméon de Garangeau adjoignirent les fortifications insulaires. Une spécificité des remparts de Saint-Malo est qu'ils sont posés sur le rocher qui supporte la ville et ne tiennent que par le poids des pierres empilées.

        Il y aurait encore tant et tant de choses à raconter....mais le temps, toujours le temps qui nous rattrape....Une heure et demie de visite...Il faut savoir partir.

        Le Mont Saint-Michel et Saint Malo appartiennent à ce pays en totale fusion avec la mer.

  L'album de ces visites.

        Mais, notre périple n'est pas terminé pour autant.  LOHEAC MANOIR DE L AUTOMOBILE 10.10.2010 030 [800x600]

        Direction Lohéac où, après un déjeuner dans une auberge très sympatique, les fanatiques d'automobiles ont pû s'émerveiller de toutes les richesses contenues dans ce sanctuaire qu'est le Manoir de la Cour neuve.

        Il y a 10 ans, c'était une ferme...Aujourd'hui, c'est l'un des plus beaux musées consacrés à l'histoire automobile en France et en Europe.

        Depuis l'âge de 18 ans, Michel HOMMELL, grand éditeur de magazines spécialisés (Echappements..par exemple), collectionne des voitures de tous types, de tout âges et de toutes nationalités. Sur 14 OOO M2, il en présente 400 dont 50 hyppomobiles. Outre ces véhicules prestigieux, on retrouve un espace maquette avec plus de 3000 miniatures de toutes marques, une grille de départ de 18 Formule 1(impressionnant!), une chapelle des moteurs, un garage et une station service d'autrefois, une salle de projection, une guinguette des années 30 avec son orgue de barbarie, un bar à cidre, un circuit extérieur de 2,5 Km.

       Un mélange de bolides côtoye les ancêtres les plus respectables.

       A l'étage, la parfaite reconstitution d'un village. Du pharmacien à l'imprimeur, les principaux métiers y sont magnifiquement évoqués avec des mannequins plus vrais que nature. Un retour à la campagne avec les engins agricoles, les camions des marchands ambulants qui sillonnaient nos campagnes.

       Chacun aura puisé dans cette visite qui de la nostalgie en retrouvant les véhicules de leur jeunesse, qui une envie effreinée de piloter l'une de ces grosses cylindrées qui, peut-être, un sentiment de trop peu.

       Il est maintenant grand temps de prendre le chemin du retour avec des rêves plein la tête.

      Une dernière halte pour mémoriser les saveurs bretonnes...cidre et galettes...Incontournable!

        Une fois de plus, Nathalie et Denis nous ont offert une prestation sans fautes et de qualité et nous serons tous unanimes pour leur adresser tous nos remerciements et nos compliments.

 

 

Visitez le Musée.        

 

 

 J.L      

Partager cet article
Repost0
Published by cca.prv cca.prv - dans Les sorties - salons et évenements